Que nous réserve l’entrepreneuriat en 2024 ?

Temps de lecture : 5 min

Partager cette publication

En 2024,

En 2024, l’entrepreneuriat se caractérise par plusieurs tendances significatives. La collaboration et la mutualisation des compétences sont devenues essentielles pour assurer la pérennité des activités. De plus, les profils d’entrepreneurs se diversifient, avec une représentation croissante de femmes et de personnes provenant de reconversions professionnelles.

Motivations des Entrepreneurs

On peut souligner également un changement dans les motivations des entrepreneurs, mettant en avant la quête de sens et d’utilité plutôt que la seule recherche de profits. L’épanouissement personnel et professionnel prend le pas sur le culte de la performance, avec l’émergence du concept de “Slow Entrepreneuriat”, privilégiant la qualité sur la quantité.

L’IA à surveiller de très, très près

En 2023, l’intelligence artificielle a été mise en lumière, et 2024 pourrait marquer l’année où ses limites techniques et juridiques seront véritablement testées.

De nombreux règlements récents semblent destinés à être réévalués, notamment le décret du président Joe Biden en octobre. S’il est approuvé par le Congrès, ce décret contraindra les entreprises à garantir que leurs systèmes d’IA ne puissent être utilisés pour la fabrication d’armes biologiques ou nucléaires. Il imposera également l’intégration de filigranes permettant d’identifier les contenus générés par l’IA, et exigera la divulgation des noms de leurs clients étrangers au gouvernement.

image du deuxième jour du sommet mondial sur les risques associés à l'intelligence artificielle.

Rishi Sunak, premier ministre britannique, lors du deuxième jour du sommet mondial sur les risques de l’intelligence artificielle (IA)

Lors du deuxième jour du sommet mondial sur les risques de l’intelligence artificielle qui a eu lieu en Angleterre, 28 pays, dont la Chine (mais pas la Russie), ont convenu de collaborer pour contrer les “risques catastrophiques”. En décembre, au cours de négociations approfondies, l’Union européenne a élaboré l’un des premiers projets de loi complets visant à limiter l’utilisation de l’IA. Ce projet restreint la reconnaissance faciale, adresse la problématique des deepfakes et encadre l’utilisation de l’IA par les entreprises. Le texte final devrait être publié début 2024, et les 27 pays membres de l’Union espèrent le ratifier avant les élections du Parlement européen en juin.

L’Europe pourrait ainsi instaurer des règles mondiales en matière d’IA, étant donné qu’elles s’appliqueront à toute entreprise opérant sur son marché de 450 millions de personnes.

L’ESS prend les devants

Une tendance vers un entrepreneuriat socialement responsable prend de l’ampleur, avec une augmentation notable d’entreprises issues de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). En 2024, les entrepreneurs s’engagent de plus en plus dans la définition de leur raison d’être, reflétant un nouveau paradigme entrepreneurial aligné sur des valeurs sociales et environnementales. Ces évolutions sont encouragées par des initiatives gouvernementales visant à soutenir le développement de l’ESS. 

En somme, l’entrepreneuriat en 2024 se dessine comme une aventure collective, diverse, axée sur le bien-être, la responsabilité sociale, et la quête de sens

Plus de contenu

Vous voulez booster votre entreprise?

Rejoignez la famille ME et devenez membre d'un des meilleurs réseaux d'entrepreneurs.